A travers le monde

La discipline est dominée par la Russie et la Chine depuis de nombreuses années, suivies par l’Ukraine, le Japon,  l’Italie et l’Espagne.

Vidéo : suprématie Russe aux JO de Rio

En 2014, la France a réussi à se hisser à la 5ème place, avec les Françaises Margaux Chrétien et Laura Augé en duo aux championnats d’Europe.

En 2017, l’équipe de France, avec sa capitaine Marie Annequin issue du club Aqua Synchro Lyon, se qualifie pour la finale des Championnats du monde en Hongrie. Elle terminera 8ème en combiné, 10ème en ballet libre, et 14ème en duo.

 

En Italie et en Espagne, la natation synchronisée est particulièrement populaire, et surtout discipline professionnelle. Il se dit qu’en Espagne… « les hommes regardent les matchs de foot, les femmes la natation synchronisée ».

Aux JO de 2012, à Londres, l’Espagne casse les codes de la discipline. Depuis la tenue (exit le chignon et le maillot classique) jusqu’aux figures. Plus qu’un ballet… un monde sous marin. A découvrir ou redécouvrir.