A travers le monde

Vidéo : suprématie Russe aux JO de Rio

La discipline est dominée par la Russie et la Chine depuis de nombreuses années, suivies par l’Ukraine, le Japon,  l’Italie et l’Espagne.

En Italie et en Espagne, la natation synchronisée est particulièrement populaire, et surtout discipline professionnelle. Il se dit qu’en Espagne : « les hommes regardent les matchs de foot, les femmes la natation synchronisée ».

Aux JO de 2012, à Londres, l’Espagne casse les codes de la discipline. Depuis la tenue (exit le chignon et le maillot classique) jusqu’aux figures. Plus qu’un ballet… un monde sous marin ! A découvrir ou redécouvrir.

Et la France ?

Virginie Dedieu, figure de proue de la natation synchronisée française :
Multiple championne de France et d’Europe, Virginie Dedieu décroche une médaille de bronze aux JO de Sydney en 2000 en duo avec Myriam Lignot ! Elle est sacrée trois fois de suite championne du monde en solo, en 2003, 2005 et 2007 ! Elle sort de sa retraite sportive en 2015 pour participer aux championnats du monde à Kazan en duo mixte avec Benoit Beaufils, où ils terminent 4ème.

En 2012, aux JO de Londres, la France termine 10ème en duo. L’équipe n’était pas qualifiée.

En 2014, la France réussit à se hisser à la 5ème place, avec les Françaises Margaux Chrétien et Laura Augé en duo aux championnats d’Europe. Le duo se qualifie pour les JO de Rio de 2016 et remporte la 8ème place.

En 2017, l’équipe de France, avec sa capitaine Marie Annequin issue du club Aqua Synchro Lyon, se qualifie pour la finale des Championnats du monde en Hongrie. Elle termine 8ème en combiné, 10ème en ballet libre, et 14ème en duo.

L’Equipe de France intègre de nouvelles nageuses et travaille en profondeur dans un contexte mondial en perpétuelle progression avec une accélération des vitesses d’execution. Objectif : la qualification pour les JO de Tokyo de 2020.

En août 2018, aux championnats du monde à Gwangju en Corée du Sud, Eve Planeix termine 9ème soliste,  le duo français composé de Charlotte et Laura TREMBLE décroche la 8ème place en duo libre avec un score de 88 et la 10ème en duo technique. Enfin l’Equipe termine 9ème en ballet libre et ballet technique et 5ème en Highlight ! L’équipe dira de ses résultats que cette 9ème place en finale de ballet d’équipe libre n’est pas à la hauteur de leurs attentes, mais la performance réalisée par nos tricolores a été époustouflante ! La détermination pour la qualification olympique est plus forte encore.

Le nombre d’équipe qualifiées est passé de 8 aux précédents JO à 10 à Tokyo. L’Equipe de France a toutes ses chances !
Le tournoi de qualification pour les JO de Tokyo aura lieu du 30 avril au 02 mai 2020, avec les 3 dernières places à prendre en équipe, et 7 en duo. A suivre de près !

Modalités de selection JO Tokyo 2020